Le Noël des étoiles

De Luc Boulanger
Style/Thème :
Conte de Noël
Lieux :
Dans le ciel et l’espace
Nombre de comédiens :
10 à 12
Durée :
25 minutes
Âge :
8 à 13 ans
Niveau :
Débutant
Résumé :

Les étoiles de Noël ont décidé de "décrocher" et de partir au loin afin de devenir des "star". S’apercevant que les étoiles de Noël ne sont plus à leur place dans le ciel, Bric et Brac, deux lutins du père Noël, partent à leur recherche. Ils traverseront la galaxie, feront plusieurs rencontres inattendues avant de les retrouver et de les convaincre de revenir.

Une belle histoire de Noël avec des personnages fantaisistes comme les lutins, la Voie Lactée, un professeur un peu fou et un petit garçon qui rappelle étrangement le Petit Prince. Cette pièce de théâtre a été jouée sur tous les continents. Presqu'un classique !

Extrait du texte plus bas

Availability: En stock

16,45 €
Au Canada, des taxes peuvent s’ajouter.

Vous pourrez télécharger le texte de la pièce de théâtre tout de suite après la transaction (en format PDF)

Nos pièces de théâtre ont été jouées au quatre coins de la francophonie. En savoir plus...

Pour toute information
Contactez-nous

Extrait du texte

Le Noël des étoiles


de Luc Boulanger

IMPRIMER...

Les personnages

Le narrateur ou la narratrice
L'étoile de Noël
La Lune
Bric, le lutin futé
Brac, le lutin gaffeur
Professeur Tactic
La comète
Le petit garçon
La voie Lactée
Les petites étoiles

Ce texte est protégé par les lois sur le droit d’auteur. Avant de le reproduire (le photocopier), le présenter devant public ou le publier sur papier ou de façon électronique, assurez-vous d’avoir les autorisations requises. 

Scène 1 : L'étoile prend le large

Suggestion : Comme entrée, les petites étoiles font une chorégraphie de danse ou de ballet.

Étoile : Ah ! Comme je me sens lasse, je me sens terne.

Une petite étoile : Qu'est-ce que vous dites ?

Étoile : Tout mon corps céleste est engourdi à force d'être accroché dans le ciel. Je suis fatiguée ; je voudrais me changer les idées.

Une petite étoile : Notre travail est de scintiller dans la nuit. Que pourrait-on faire d'autre ?

Étoile : Tant de choses, il y a tellement de possibilités. Moi, je rêve d'une carrière. Je veux être une vedette, une star, une supernova !

Une petite étoile : Une star, une vedette ?

Étoile : Oui, j'aimerais qu'on me voit partout, tout le temps ; pas seulement à Noël. Je veux qu'on déroule le tapis rouge à mes pieds, je veux rayonner, je veux que tout le monde apprécie mon éclat.

Les petits étoile : Moi aussi, moi aussi.

Étoile : Aie la Lune, qu'est-ce que tu en penses ? La Lune, est-ce que tu m'entends, la Lune ! Aidez-moi petites étoiles ; la Lune !

Les petites étoiles répètent.

Lune qui sort enfin de sa torpeur : Eh, quoi, qu'est-ce qu'il y a ?

Étoile : Tu étais encore dans la Lune, ah, ah, ah !

Lune : Non, non ! Cette fois, j'étais dans les nuages. Enfin, je crois.

Étoile : Tu ne te sens pas déprimée ?

Lune : Non, pourquoi ? Je devrais l'être ?

Étoile : Tu fais constamment le tour de la Terre, tu ne trouves pas que tu tournes en rond ?

Lune : Je ne sais pas, je ne me suis jamais posé la question.

Étoile : Moi, je me la suis posée la question… et je décroche. Je veux connaître d'autres cieux. Je pars à l'aventure et je vais faire carrière.

Les petites étoiles : Nous aussi, nous aussi.

Lune : Mais qui est-ce qui va éclairer le ciel si vous partez toutes ? Vous vous faites du cinéma ma chère.

Étoile : Du cinéma, c'est justement ce que je veux faire. Je désire briller de tous mes feux.

Lune : Briller, briller, je trouve plutôt que votre démarche n'est pas très brillante. Vous êtes l'Étoile de Noël et votre rôle est très important. Que va-t-il se passer si vous n'êtes pas là le 24 décembre ? Qui va guider les Rois Mages ?

Étoile : Bof, ça fait plus de 2000 ans que je fais ce boulot, j'ai bien le droit à des vacances. Pour les Rois Mages, ils parcourent le même trajet à chaque année, ils doivent bien connaître le chemin par cœur. De toute façon, je suis déterminée ; je pars. Est-ce que tu viens avec nous ou tu restes ici à tourner sur toi-même ?

Lune : Je demeure dans le chemin qu'on a tracé pour moi, d'ailleurs mon quart de travail se termine bientôt et je vais aller me coucher.

Étoile : C'est ça, fais à ta tête. Moi, je m'en vais découvrir l'univers. Adieu !

Les petites étoiles : Adieu ! Adieu !

Elles partent toutes sauf la Lune qui reste seule.

Petit temps

Lune : Mais, mais…je m'ennuie toute seule ici, attendez-moi !

La Lune quitte.


Scène 2 : Les lutins

Narrateur : C'est ainsi que les étoiles et la Lune ont quitté le ciel pour laisser la nuit sans lumière. Le soir arrivé, tout devenait noir. On n'y voyait plus rien, pas même à dix centimètres de son nez. Inquiété par la situation, le Père Noël envoya Bric et Brac, deux de ses meilleurs lutins, en mission afin de faire la lumière sur cet étrange phénomène.

Bric et Brac, les deux lutins, arrivent. Bric, le plus futé des deux, entre en premier. Quant à Brac, il transporte un gros télescope et un énorme sac à dos. Ils peuvent avoir une lampe de poche.

Bric : Voilà, nous y sommes. Selon le Père Noël, c'est le meilleur endroit pour observer le ciel.

Brac : Il fait noir. Je n'y vois rien.

Bric : C'est pour ça que nous sommes ici. Pour comprendre ce qui est arrivé et trouver des indices.

Brac : J'ai mal au dos Bric. Pourquoi est-ce que je dois toujours tout transporter ?

Bric : Parce que je suis le plus intelligent des deux et comme je dirige cette mission, mes pensées ne doivent pas être encombrées par le poids du matériel.

Brac : Ah bon.

Bric : Maintenant, je te donne l'autorisation de déposer le sac et le télescope.

Brac pas très content : À vos ordres patron !

Brac laisse aller le sac à dos sur le pied du Bric. Celui-ci hurle de douleur.

Bric : Oh Youyouille ! Triple idiot ! Mais qu'est-ce qu'il y a dans ce sac ?

Brac : Des bonbons et ma collection de roches et minéraux.

Bric : Mais pourquoi as-tu apporté ta collection de roches et minéraux pour une mission aussi délicate ? Ça va nous ralentir.

Brac : Quand je n'ai rien à faire, j'adore regarder ma collection.

Bric : Et j'espère que tu n'as pas apporté uniquement des bonbons comme nourriture.

Brac : Qu'est-ce que tu as contre les bonbons ?

Bric : Ce n'est pas très nourrissant, mais… nous en reparlerons. Nous n'avons pas de temps à perdre. Passe-moi le télescope.

Brac tend le télescope à Bric qui s'en sert pour scruter le ciel.

Bric : Je vois. Je vois.

Brac : Qu'est-ce que tu vois Bric ?

Bric : Rien.

Bric continue à observer le ciel.

Bric : Je vois. Je vois.

Brac : Mais, qu'est-ce que tu vois ?

Bric : Rien, je te dis.

Brac qui s'empare du télescope : Moi aussi Brac, j'ai envi de ne rien voir.

Le télescope dans les mains, Brac regarde un peu partout pendant que Bric réfléchit. En tournant sur lui-même, Brac frappe le derrière de la tête de Bric avec le télescope.

Bric : Attention, tu me fais mal. Qu'est-ce que tu es maladroit ! C'est à se demander pourquoi le Père Noël t'a désigné pour cette mission.

Brac : Ah ne me parle pas du Père Noël, il n'arrête jamais de me gronder.

Bric : Il a sûrement ses raisons.

Brac : Tiens, hier, il était vert de colère parce que j'ai renversé un peu de peinture bleue sur son traîneau rouge. Moi, je trouvais plutôt que ça lui donnait plus de couleur. Et l'autre matin, il m'a renvoyé dans ma chambre seulement parce que j'avais renversé une boîte de punaises dans l'atelier. J'ai le droit à l'erreur tout de même.

Bric : Ouais, je crois que je commence à comprendre pourquoi tu as été nommé pour cette mission. Il avait besoin d'un moment de répit.

Brac qui regarde à nouveau dans le télescope : Je vois un crochet dans le ciel.

Bric : Un crochet ?

Brac : Si tu ne me crois pas, vérifie par toi-même. C'est par là.

Bric qui s'empare du télescope : Mais oui, tu as raison. À l'endroit où devrait se trouver l'Étoile de Noël, il ne reste qu'un crochet. Voilà un premier indice.

Brac : Tu vois pourquoi j'ai été nommé pour cette mission, parce que je suis doué.

Bric : Ouais, c'est un coup de chance.

Brac : La chance sourit aux audacieux… Mais Bric, qu'est-ce qu'on fait maintenant ?

Bric : Retournons porter le télescope au professeur Tactic. Nous le mettrons au courant de la situation. Il aura sûrement une solution. Allez, dépêche-toi, ramasse le matériel.

Un peu à contrecoeur, Brac ramasse le matériel. Ils s'en vont.


Scène 3 : Dans le labo du professeur Tactic

Narrateur : Le professeur Tactic est un grand ami du Père Noël. Il a mis au point plusieurs machines qui aident les lutins à fabriquer les jouets. Son laboratoire est situé au sommet d'une haute montagne de neige, sur un pic.

Bric entre suivi de Brac.

Brac qui porte le sac et le télescope : Ouf, je suis essoufflé.

Bric : C'est que tu n'es pas assez en forme. Tu devrais t'entraîner comme moi.

Brac : Si tu m'aidais un peu, je serais peut-être moins fatigué.

Bric : Comme tu as besoin d'exercice, j'ai pensé que ça serait bon que tu portes le matériel. Cette montée m'a creusé l'appétit, je prendrais bien un petit quelque chose.

Brac en déposant le sac : J'ai des bonbons dans mon sac.

Bric en fouillant dans le sac : Quel menu recherché, des bonbons !

Brac : Quoi ? C'est plein d'énergie les bonbons.

Bric développe un bonbon, le met dans sa bouche et soudain le recrache.

Bric : Aille, mais qu'est-ce que c'est ? Un caillou.

Brac : Fais attention, c'est une de mes roches. Tu pourrais l'abîmer.

Bric : Mais, elle était enveloppée.

Brac : J'enveloppe toujours mes roches lorsque je les transporte. Redépose-la délicatement à sa place. Les bonbons sont dans le petit sac brun.

Bric en mangeant le bonbon : On dirait qu'il n'y a personne.

Brac : Professeur Tictac, professeur Tictac !

Le professeur peut avoir un accent allemand. Il parle en insistant sur les sons en « ic ». Il arrive avec un chariot à roulettes qui contient son matériel de laboratoire.

Prof : Pas de panique ! Je suis en pleine expérience scientifique. Ne m'appelez pas Tictac, mon nom est Tactic.

Brac : Désolé.

Bric : Qu'est-ce que vous mijotez encore ?

Prof : C'est une nouvelle substance plastique avec laquelle je fabrique des photos élastiques.

Brac : Des photos élastiques ?

Prof : Fantastique, n'est-ce pas ? Il s'agit d'une nouvelle technique dynamique qui permettra d'étirer les photos et de les rapetisser à volonté. C'est une découverte historique !

Bric : Vous me surprendrez toujours.

Prof : Je viens également de terminer mon grille-pain supersonique ; il grille votre pain à la vitesse du son, très pratique.  

Brac : J'imagine qu'il fonctionne seulement avec du pain au son.

Prof : Logique puisqu'il est supersonique.

Le professeur prend une loupe pour montrer quelque chose qu'il a au fond de sa main.

Prof : Et voici le premier ordinateur microscopique ; il n'est pas plus gros qu'un moustique. Ça va révolutionner le monde de l'informatique.

Bric : Il est vraiment très petit, j'ai peine à le voir.

Brac qui a envie d'éternuer : Ah, ah…Où est-il ? Atchoum !!!

Prof : Ma magnifique invention ! Elle a disparu !

Bric à Brac : Tête de linotte ! Ne craignez rien professeur, avec votre loupe, nous allons retrouver votre ordinateur.

Prof : C'est tragique, que dis-je, catastrophique !

Brac : Je m'excuse professeur Tictac.

Prof : Tactic ! Je vais aller dans l'arrière-boutique chercher mes lunettes électriques.

Bric : C'est inutile, je viens de retrouver votre mini-ordinateur. Il était tombé juste là.

Bric mime le geste de prendre un tout petit objet. Il le dépose dans la main du professeur. Nous ne sommes pas obligés de voir le mini-ordinateur, c'est du théâtre !

Prof : J'ai été hystérique, pardonnez-moi. Cette invention est unique.

Bric : Sachez que vous comprends. Vous n'êtes pas la première personne à perdre son sang froid à la suite d'une gaffe de Brac.

Brac : Quoi encore ? Ce n'est pas de ma faute s'il y a plein de poussière ici. J'ai simplement eu envie d'éternuer.

Bric : Tu aurais pu choisir un meilleur moment, mais n'en parlons plus… En fait, si nous sommes revenus si vite, c'est pour vous exposer un problème de la plus haute importance.

Brac : Il n'y a plus d'étoiles professeur Tictac.

Prof : Tactic !

Bric : Vous avez sûrement remarqué que depuis quelque temps, les nuits sont complètement noires.

Prof : Je dois vous avouer que, absorbé par des problèmes mathématiques, je ne suis pas sorti du labo depuis plusieurs semaines, pas même pour ma gymnastique.

Bric : Tous les astres ont disparu, même la Lune et, en particulier, l'Étoile de Noël.

Prof : Oui, c'est assez problématique.

Bric : Surtout lorsque l'on sait que le Père Noël se sert des étoiles pour s'orienter lors de la distribution des cadeaux.

Prof : Je pourrais toujours lui prêter ma fameuse boussole atomique.

Brac : Oui, mais professeur Tictac, eh Tactic, un Noël sans étoiles, c'est comme un chimpanzé sans sa banane, des frites sans ketchup, Saturne sans ses anneaux, Astérix sans Obélix…

Bric en donnant une petite tape dans le dos de Brac : Ça va, ça va. Il a compris.

Prof : Oui, oui, ça se complique. Mais soyons méthodiques, faites-moi part de vos indices en ordre chronologique.

Brac : Certainement, grâce à mon œil de lynx, nous avons pu constater qu'à la place de l'Étoile de Noël, il y avait un crochet.

Petit temps.

Prof : Mon cerveau analytique me permet de poser ce diagnostic : l'Étoile de Noël a décroché. Ce qui implique qu'il faudra la retrouver quelque part dans l'espace intergalactique.

Bric : Dans l'espace ?

Prof : Certainement. Ce sera facile grâce à mes casques de voyage spatio-cosmiques qui utilisent les possibilités technologiques de l'aéronautique pour vous déplacer librement dans l'espace sans support physique.

Il se penche pour prendre deux casques dans son chariot. Il les tend aux lutins.

Brac : Mais nous allons manquer d'air.

Prof : Erreur typique. Mon casque spatio-cosmique fabrique autour de vous une bulle d'air atmosphérique.

Bric : C'est magique !

Prof : Non, scientifique et économique. Je vous explique le fonctionnement. En pesant sur le bouton automatique, ici, en arrière, vous entendrez un déclic et aussitôt vous sentirez sous vos pieds un champ magnétique qui vous permettra de vous élever, mon cher Bric.

Bric : Merci professeur. Grâce à vous, nous pouvons continuer notre mission.

Prof : Je ferais n'importe quoi pour le Père Noël, il est si sympathique. Maintenant, hâtez-vous, la situation est critique.

Brac : Au revoir professeur Tactic.

Il est très fier de ne pas s'être trompé de nom.

Prof : Bon voyage. Moi, je retourne à mon labo, car j'attends un appel téléphonique d'un confrère de l'Afrique qui désire venir ici dans l'Artique pour fabriquer de la crème glacée hydroponique. C'est presque comique…

Le professeur s'en retourne avec son chariot. Les lutins activent les casques. Musique et/ou effets de lumière.

Fin de l’extrait
Il reste quatre scènes qui font en tout une dizaine de pages de plus. Les deux lutins vont rencontrer trois personnages qui vont les guider vers l’Étoile de Noël.

Pour obtenir la fin de l'histoire, achetez ce texte

Tableau répliques Noël des étoiles

IMPRIMER...

Droits d'auteur (FAQ)

Droits d'auteur (FAQ)

Qu'est-ce que le droit d'auteur ?
Le droit d'auteur garantit la protection des oeuvres littéraires, dramatiques, artistiques et musicales, des enregistrements sonores, des représentations d'une oeuvre en public et des télécommunications. Le droit d'auteur donne aux créatrices et créateurs le droit, devant la loi, d'être rémunérés pour leurs oeuvres et d'en contrôler l'utilisation.
Une fois que j'ai acheté un texte, est-ce que je peux l'utiliser à ma guise ?
Le fait d'acheter un texte sur le site de Animagination vous permet d'avoir accès à l'oeuvre intégrale que vous pouvez lire seul, en groupe ou encore travailler en classe ou en atelier. Mais le simple achat du texte ne vous donne pas l'autorisation de le jouer en public. Pour cela, il faut payer les droits de représentation.
Est-ce que je dois acheter les droits de représentation immédiatement ?
Vous pouvez revenir en tout temps sur le site de Animagination pour acquitter les droits de représentation. Il est préférable de le faire avant la tenue de l'activité ; la facture faisant office de preuve que vous détenez les droits de représentation. Cela dit, il n'est jamais trop tard pour payer les droits et ainsi régulariser votre situation.
Est-ce que les écoles doivent payer les droits de représentation ?
Si le texte est joué en classe ou devant un public exclusivement formé d'élèves, les écoles n'ont pas à payer les droits de représentation. Cependant, pour les représentations où les parents et amis sont invités, les droits de représentation s'appliquent.

Notez que les écoles du Québec bénéficient d'une entente entre l'AQAD (L'Association Québécoise des Auteurs Dramatiques) et le MELS (Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport) qui défraie les droits de représentation devant un public de parents et d'amis. Il faut alors remplir un formulaire sur le site de l'AQAD
Est-ce que Animagination accepte de facturer les écoles du Québec ?
Oui, Animagination accepte de facturer les écoles du territoire de la province de Québec seulement. Il suffit alors de nous faire parvenir un courriel avec le titre de la pièce, le nom de la personne responsable, la ou les dates approximatives de représentation ainsi que l’adresse complète de l’école. Le délai de réponse est de 24 à 48 heures.
Est-ce que les troupes formées d'amateurs doivent payer les droits de représentation ?
Tout le monde doit payer le droit d'auteur. Les troupes formées d'amateurs ne sont pas exemptées, tout comme les organismes sans but lucratif. Même si le spectacle est présenté gratuitement, il faut payer les droits de représentation.
Est-ce que le droit d'auteur s'applique si nous jouons seulement un extrait ?
Les pièces doivent être présentées dans leur intégralité. Il faut une autorisation de l'auteur pour présenter un extrait et le droit d'auteur s'applique assurément.
Est-ce qu'on peut modifier un texte ?
Vous devez respecter l'intégrité du texte. Cependant, vous n'avez pas besoin d'autorisation pour les modifications suivantes : changement d'un nom de lieu, transformation d'un personnage féminin en masculin (ou vice versa), changement d'une expression qui n'est pas commune à l'endroit où la pièce est présentée. Aussitôt que vous transformez complètement une réplique, vous devez communiquer avec l'auteur.
Est-ce qu'on peut garder le texte dans nos archives ?
Il n'y a aucun problème à garder le texte dans vos archives. Cependant, s'il est présenté à nouveau, il faut acquitter les droits de représentation.
Est-ce que je peux publier le texte ou un extrait ?
Pour toutes publications, sous toute forme que ce soit, il faut contacter l'auteur ou ses représentants.
Est-ce qu'on peut retrouver les textes en librairie ?
Les textes sont seulement disponibles sur le site de Animagination.
Auteur

Luc Boulanger

Luc Boulanger auteurDétenteur d’un certificat de deuxième cycle en journalisme, c’est d’abord avec sa plume que Luc Boulanger s’est démarqué. Il a écrit une cinquantaine de pièces de théâtre qui sont diffusées dans internet et jouées partout sur la planète ; de Fermont au Kirghizistan, en passant par Singapour et Genève.

Il est cofondateur de la troupe de théâtre Animagination qui présente depuis plus de 25 ans des spectacles pour jeune public. En plus de concevoir les pièces, il est également comédien. La troupe se produit entre 50 et 100 fois par année au Québec et dans la francophonie canadienne. Animagination a eu la chance de travailler avec l’auteur Dominique Demers pour la conception et la présentation d’une pièce de théâtre mettant en vedette le personnage de Mademoiselle Charlotte.

En 1996, il a participé à la création du centre d’art La Chapelle, la salle de spectacles de son quartier dont il fut le premier coordonnateur durant trois ans. Il est resté un collaborateur actif du lieu et plusieurs de ses productions théâtrales sont présentées en primeur à La Chapelle.

Luc Boulanger a énormément travaillé comme animateur auprès des jeunes et des adultes. Il a notamment accompagné plusieurs groupes de voyageurs, visitant ainsi plus de 25 pays. Aujourd’hui, il agit davantage en tant que formateur en théâtre, en improvisation et en cinéma. Il fait partie de la liste de ressources du programme «Écrivains à l’école» subventionné par le ministère de l’Éducation. Une de ces expériences marquantes en tant que formateur est une série de trois séjours au Nunavik pour enseigner à de jeunes animateurs Inuits.

Grand amateur de cinéma, Luc réalise des films et des clips vidéo depuis qu’il a dix ans. Lors d’un voyage en Allemagne pour assister à une de ses pièces jouées en allemand, il a monté un reportage en utilisant seulement son iPhone. D’ailleurs, il est un passionné d’informatique, il connaît bien le langage HTML et explore constamment le logiciel Photoshop. Il conçoit la plupart des affiches de ses spectacles et adore la photographie de plein air. À l’occasion, il accepte des contrats de photos.

Membre de l’Union des Artistes (UDA) et président du conseil d’administration de l’Association québécoise des auteurs dramatiques (AQAD), Luc Boulanger est interpelé par les conditions socio-économiques de ses pairs. Il est ainsi un des fondateurs du Regroupement énergique des petites entreprises de théâtre (RÉPET) qui vise à valoriser le travail des artistes de théâtre qui s’autoproduisent.

En septembre 2013, Luc Boulanger a reçu une médaille de l’Assemblée nationale pour la diffusion de ses oeuvres et son implication dans son milieu.

Commentaires
Rédigez votre propre commentaire

Vous devez être enregistré pour rédiger un commentaire. Veuillez, vous identifier ou créer un compte utilisateur.